Association SaveStangAlar
LOGO

Association SaveStangAlar

défend la qualité de l'espace public et la biodiversité

 

Mettez votre cotisation à jour pour 202' : remplissez le bulletin d'adhésion et renvoyez le à l'adresse indiquée.  

Janvier-Février 2024

le Vallon a été meutri par Ciaran, de nombreux arbres remarquables ont été fracassés :

Pollution du Stang Alar: bonne nouvelle !

En septembre, une adhérente nous a transmis des photos inquiétantes.... le ruisseau semblait avoir été repeint en rouge, sur quelques mètres dans un bras mort !

Ces pollutions avaient été signalées à l'Office Français de la Biodiversité et aux services de la métropole, qui nous avaient dit avoir effectué des prélèvements.

Suite aux pluies abondantes de début janvier, cette prolifération rougeâtre semblait se développer à nouveau. Après une relance, nous avons obtenu une réponse de la Division Rade, Ressources et Usage de l'Eau.  Et elle est plutôt rassurante :

Réponse des services de la métropole :

Il n'y a aucune pollution organique.Ce développement orangé serait dû à des bactéries ferro-oxydantes. En effet les concentrations en Fer sont élevées : Fer total : 1 880 mg/l, les bactéries se nourrissent de ce fer et l’oxydent, d’où la couleur orangée. [...] La thèse de l’origine naturelle et donc géologique, liée à une remontée d’eau profonde par artésianisme, semble probable. [...] Nous menons des investigations complémentaires pour tenter d’en préciser l’origine, géologique ou autre. Nous restons vigilants et continuons à suivre la situation de près.

Nous aussi !

Densification <-> Artificialisation

La loi ELAN impose d'arriver à Zéro Artificialisation Nette des sols d'ici 2050. L'imperméabilisation des sols est aujourd’hui l’une des causes premières du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité. C'est très bien expliqué sur cette page du ministère de l'environnement.

Brest Métropole utilise à juste titre cette contrainte pour justifier une densification des constructions dans la ville: « la ville se reconstruit sur elle-même », nous dit-on. Mais cette densification prend parfois des proportions tout à fait exagérées : depuis la modification n°8 du PLU, il suffit d'une toiture végétalisée, et on peut bétonner ou goudronner 85% de la surface du terrain. Pour concrétiser graphiquement ce que représentent 15% de pleine terre, voici un schéma issu de notre PAO, en vert ce qui reste d'espaces verts quand on a bétonné/goudronné 85% du terrain :

Dans le même temps, Brest Métropole ouvre à l'urbanisation des dizaines d'hectares dans les communes périphériques (Kerlinou, Keramerrien, Kerlaurent...), et a d'ores et déjà classé des dizaines d'hectares de zones agricoles ou naturelles comme susceptibles d'être urbanisées, en particulier presque tout l'espace entre les vallées du Stang Alar et du Costour.

Quelques questions : est-il vraiment nécessaire de densifier la ville (nombreux logements vacants, ouverture ininterrompue de nouvelles zones d'activité alors que les zones existantes laissent de nombreux terrains libres...)? Si oui qu'est ce qu'une densification acceptable par les habitants riverains d'un projet ? qu'est ce qu'une densification intolérable ? jusqu'à quelle hauteur peut-on faire monter les immeubles ?

Tout cela sera décidé dans la prochaine mouture du PLU métropolitain.

Révision du PLU métropolitain

L'urbanisme, c'est des décisions qui seront coulées dans le béton pour les 50 prochaines années... il vaudrait mieux qu'elles soient bonnes !

Le conseil de métropole du 6 octobre 2023 a entériné la modification n°8 du PLUi, où nous présentions notre demande de création d'un secteur de projet pour protéger le vallon du Stang Alar... Une fois encore il a été décidé que notre demande devait être examinée plus tard, lors de la prochaine révision du PLUi, ce qui est contraire à ce que dit la loi.

Cette révision du PLUi est officiellement validée. Durant de longs mois, les services techniques vont réfléchir aux évolutions de la réglementation, les proposer aux responsables politiques, échanger avec les professionnels, pour aboutir finalement à un projet de texte qui dépassera sans doute les 1.000 pages —  sans compter les annexes. Il sera alors fourni à l'ensemble des élus, et soumis à l'enquête publique, les citoyens ayant un mois pour faire part de leurs observations... Encore quelques mois ou semestres et le PLU nouveau entrera en vigueur. Mais d'ici là les terrains vierges entre Costour et Stag Alar auront eu tout le temps d'être transformées en lotissements.

Nous devons tous réfléchir à ces enjeux... et faire entendre notre point de vue

Même si nous ne sommes pas spécialistes de l'urbanisme ! notre avis doit compter.

Il y a plusieurs moyens de s'informer et de participer:

Jeudi 15 février, un débat au café Les Enracinés, place Wilson à 18h30, animé par des architectes : "COMMENT BÂTIR AVEC LES "DÉJÀ-LÀ" ?

Vendredi 23 février, séminaire sur la modification du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale des Pays de Brest) de 18h30 à 20h30 à la mairie de Plougastel. Seront discutées les grandes orientations d'aménagement

Vendredi premier mars, à 15h30, seconde réunion du groupe informel de réflexion Densif_Artif, piloté par l'association Au Pied Du Mur. Pour s'inscrire, écrivez à asso@savestangalar.org.

Dimanche  7 avril "Un dimanche de PLUi" sera organisé par des élus VLRK dans une salle municipale du RTeelcq Kerhuon. Une journée d'animations, d'informations,  de débats sur ce sujet important.

Mentions légales : statuts, compte-rendus d'AG, archives...

Tout est lisible en cliquant ici.

Bonne nouvelle fiscale:

SaveStangAlar a été reconnue comme association d'intérêt général concourant à la défense de l'environnement naturel. À ce titre vos dons et cotisations sont déductibles (66% de déduction) de vos impôts sur le revenu. Les reçus fiscaux sont envoyés en début d'année fiscale, en fin du premier trimestre.

Mettez votre cotisation à jour pour 2024 : remplissez le bulletin d'adhésion et renvoyez le à l'adresse indiquée. 

Pour vous abonner à notre info lettre, remplissez ce court formulaire. Vous recevrez quelques messages par an, et vous pourrez vous désabonner à tout moment.